Sophie de Bernardi, les aventures d'une cheffe pâtissière

Podcast Madame la Cheffe #3

Gourmande, pétillante, curieuse, fonceuse, créative, et ambitieuse et surtout sensible, elles sont toutes toute cela à la fois ! Leur passion les anime au fond d’elles. À un point que cela devient de l’amour pour certaines d’elles.

 

« MADAME LA CHEFFE » c’est le podcast qui raconte l’histoire de drôles de dames cheffes qui ont su s’intégrer dans un milieu encore trop masculin de nos jours.



De la persévérance à la reconnaissance, elles nous racontent leur histoires, parcours, et obstacles dans leur travail.

 Elles ont appris à assumer leur féminité dans le secteur de la restauration et ne pas la percevoir comme une faiblesse mais comme une force.

 

Aujourd’hui, vous allez entendre la belle histoire d’une cheffe pâtissière d’origine alsacienne, c’est Sophie de Bernardi.


 

Même si elle traînait beaucoup en cuisine à aider sa grand-mère, rien ne la prédestinait à la pâtisserie. Un père ingénieur , une mère dans le milieu de la justice et passionnée profondément d’histoire et d’archéologie, Sophie voulait devenir une prof d’histoire.



 

Finalement, après son bac, en discutant de son avenir avec ses parents, elle part en stage d’été dans une boulangerie et c’est là qu’elle tombe amoureuse de la pâtisserie.

 

C’est le coup de foudre instantané.

Écoutez son parcours :
après ses études, elle devient la première apprentie de François Perret au Lancaster 
à 25 ans.

Elle rencontre ensuite Jessica Préalpato qui la propulse à la tête d’un hôtel-restaurant à Fontainebleau, dont elle a supervisé l’ouverture et dirigé la partie pâtisserie pendant 2 ans avant de se retrouver au Café de la Paix à Paris à la tête d’ une équipe de 22 personnes à même pas 30 ans.



 

Pas mal pour une femme qui voulait être prof d’histoire.

 


Aujourd’hui , le COVID a fait que Sophie s’offre un nouveau défi avec son compagnon Romuald, celui d’ouvrir sa propre boutique de pâtisserie, chocolaterie et glacerie artisanale dans le 77 d’ici septembre.



 

Elle ne dépendra plus que d’elle et de son compagnon pour ce challenge qu’elle réussira parfaitement.


 

Allez, on y va, je donne la parole à Sophie de Bernardi, celle qui un jour a décidé de faire plaisir aux autres

Sophie de Bernardi

Elle nous dit...

“J’étais passionné vraiment d’histoire. Tout cela me passionnait vraiment profondément, la fouille, l’archéologie et le fait de comprendre l’histoire. Je pouvais passer des heures à lire tous ces livres d’histoire.”

 

“Pendant très longtemps, ma vie professionnel a pris beaucoup de place et aujourd’hui, je remets les priorités en place pour que ma vie personnel prédomine celle-ci même si mon métier est ma passion. Ma vie de famille j’en prend grand soins.”

 

“Au Café de la Paix, je me suis retrouvé dans la fosse aux lions face à des pâtissiers qui avaient 20 ans de métier.”

 

Contact : Sophie de Bernardi

Vous voulez enregistrer un podcast avec Culinari ?

Ne cherchez plus votre graphiste culinaire !

Vous cherchez à vous démarquer grâce à une image forte et unique…
Vous êtes à la bonne table !

Autres
articles

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer